devenir un consommacteur
Ecologie

Devenir un consommacteur

Un consommacteur, c’est un citoyen responsable qui s’informe pour que ses actes d’achat aient un impact et correspondent à ses valeurs. Un consommacteur refuse de donner son argent à n’importe quelle entreprise et est indéniablement sensible à sa consommation, notamment alimentaire.

Aujourd’hui sur Emo Ergo Sum, on va donc explorer ensemble des pistes qui nous permettront de faire comprendre aux industriels qu’ils n’ont pas le pouvoir et que nous sommes au coeur des choix actuels !

Comment devenir un consommacteur?

  • S’informer

Pour réussir à faire des choix éclairer et à comprendre l’importance de notre acte d’achat, la clé est de s’informer. En effet, face à l’abondance de produits, de publicités et de lobbys qui cherchent tous à nous refourguer leur dernière trouvaille sans franchement penser à notre santé ou notre bien-être, il est de notre devoir d’apprendre à lire les étiquettes, de lire sur les politiques de chaque entreprise, afin d’être en mesure de faire les bons choix.

Cela peut paraître fastidieux mais aujourd’hui, grâce à internet, nous avons accès à toute cette information librement. Et si on a pas le temps, des applications peuvent même le faire pour nous ! C’est par exemple le cas de Yuka ou Open food facts : deux applis qui permettent de scanner les produits qu’on achète pour comprendre ce qu’il se cache derrière l’emballage et la marque.

  • Choisir

Bon, maintenant qu’on a les clés en main et qu’on sait quelle marque nous intoxique ou pas, il est temps de … Choisir ! Le consommacteur devient une personne de poids, par exemple en boycottant certaines marques.

On peut en effet choisir d’arrêter les produits Nestlé, qui participe par exemple à l’appauvrissement de la terre en eau potable, ou à Coca-Cola qui est l’exemple même de l’énorme pollution plastique dont l’Homme est responsable sur terre. Et comme plus on est de fous, plus on rit, il est possible de rejoindre des campagnes de boycott pour montrer aux entreprises que l’on fait masse et qu’on réclame du changement de leur part.

La plateforme la plus connue est I-Boycott : un site sur lequel on peut lancer soi-même une campagne de boycott mais surtout en suivre plusieurs pour rejoindre des mouvements de masse.

  • Partager !

La dernière étape du consommacteur parfait est évidemment d’en parler autour de soi ! On peut notamment parler des applications citées plus haut, des campagnes de boycott, et encourager son entourage à se questionner pour consommer de manière plus responsable et vivre mieux.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Bienvenue 1
Bonjour et Bienvenue ! Je m appelle Bettina, j ai 27 ans. J opère une grande transition dans ma vie et ma maison depuis un an, je te partage donc mes trouvailles et conseils sur ce blog !

One Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *